Fwâi

Langue parlée dans l’aire coutumière de Hoot ma Waap

Nom de la langue

fwâi, dénommé poai dans Leenhardt (LDAM, 1946).

Famille linguistique

Langue de la moitié nord de la Grande Terre - Nouvelle-Calédonie - branche océanienne de la famille austronésienne. Le fwâi fait partie (avec le nemi, le pije et le jawe) du sous-groupe des langues de la région de Hienghène. Ces quatre langues appartiennent elles-mêmes au groupe des langues de la moitié nord de la Grande Terre.

Aire géographique

Aire coutumière : Hoot ma Waap. Le fwâi est parlé aux alentours de Hienghène, depuis l’embouchure de la Ouaième au nord jusqu’au village de Pindache au sud. En remontant la vallée de la Hienghène, le fwâi s’arrête au village de Ouarap (Weraap). Le fwâi est parlé aussi à Panié et à Ouaième, concurremment avec le nemi.

Nombre de locuteurs

1 600 dont 500 hors de la zone traditionnelle d’implantation. Autres estimations : Leenhardt (LDAM, 1946) 1 000 ; Recensement ITSEE de 1996 (>14 ans) 1 131.

Publications littéraires ou religieuses, écriture

Des propositions d’écriture de cette langue ont été faites par F. Ozanne-Rivierre dans l’ouvrage collectif : HAUDRICOURT et al., 1979, Les langues mélanésiennes de Nouvelle-Calédonie, Nouméa, D.E.C. (Eveil, 13), 105 p.

Analyses et documents linguistiques

Lexicologie

Un lexique en langue fwâi figure dans l’ouvrage d’A.-G. Haudricourt et F. Ozanne-Rivierre consacré aux langues de la région de Hienghène : HAUDRICOURT A.-G. et F. OZANNE-RIVIERRE, 1982, Dictionnaire thématique des langues de la région de Hienghène (Nouvelle-Calédonie) : pije, fwâi, nemi, jawe, Paris, SELAF (LACITO-Documents Asie-Austronésie, 4), 285 p. A date plus ancienne on disposait du relevé lexical de Leenhardt publié dans LDAM (1946) au n° 15 : "Poai". Quelques pages de notes linguistiques figurent au début de ce même ouvrage (pp. 99-106), avec la transcription et la traduction d’un texte intitulé : "Origine de Doui et Boarat". Du vocabulaire en langue fwâi (terminologie de parenté, toponymie) peut également être relevé dans deux articles dûs à Bealo Wedoye : WEDOYE Bealo, 1985, Règles de mariage - Région de Hienghène, La Case - Patrimoine Kanak 3, Nouméa, pp. 14-18 et 4, pp. 36-49.   , 1986, Histoire récente de Le Weraap - Les maisonnées de Le Weraap, La Case - Patrimoine Kanak 7, Nouméa, pp. 33-44.

Tradition orale

Un texte de tradition orale en langue fwâi (Kaavo et Hixe de We-haroweba) a été publié par F. Ozanne-Rivierre dans le recueil Mythes et contes de la Grande Terre et des îles Loyauté (Rivierre etal., 1980). Un autre texte de tradition orale en langue fwâi a été enregistré en 1984 par Jean-Michel Beaudet, transcrit et traduit par Bealo Wedoye : WEDOYE Bealo, 1986, Deux histoires de Kaavo et Ixe, La Case - Patrimoine Kanak 5, Nouméa, pp. 28-49.

Type de langue: 
Nouvelle-Calédonie