Mangarévien

Nom de la langue

Le mangarévien, langue des îles Gambier, est nommé reo magareva en mangarévien, et reo ma’areva en tahitien.

Famille linguistique, indications d’ordre linguistique ou socio-linguistique

rameau oriental des langues polynésiennes. Le mangarévien formerait un sous-groupe avec le hawaiien et le marquisien (J. Marck, 1999). Comme dans les autres archipels, autres que celui de la Société, la population est, à des degrés divers, trilingue : mangarévien, tahitien et français.

Aire géographique

archipel des Gambier (Mangareva)

Nombre de locuteurs

environ 1 000 locuteurs.

Publications littéraires ou religieuses

De nombreux textes religieux en langue mangarévienne ont été publiés vers la fin du XIXème siècle.

Analyses et documents linguistiques

Quelques travaux linguistiques ont été publiés au début du XXème siècle, à la suite des textes religieux. Plus récemment un dictionnaire mangarévien/français est paru à Canberra : Congrégation des Sacrés-Cœurs de Picpus - 1908, Essai de Grammaire de la langue des îles Gambier, Braine-le-Conte.

Enseignement

Dans les écoles, le cours de reo ma’ohi (deux heures et demie par semaine) est donné soit en mangarévien soit en tahitien suivant les compétences de l’instituteur.

Louise PELZER (Université de Polynésie française)

Type de langue: 
Polynésie française