Yuanga

En français : langue de Gomen et de Bondé. En kanak : yuanga ou yuaga, mais le mot a été orthographié de façon très diverse : ñua (Leenhardt), nyuaanga (Haudricourt), zwanga (Corne), thuanga, etc, ce qui reflète aussi des différences de prononciation.

Famille linguistique – Indications d’ordre linguistique ou socio-linguistique

Langue de la moitié nord de la Grande Terre - Nouvelle-Calédonie - branche océanienne de la famille austronésienne.

Haudricourt distingue un dialecte nord et un dialecte sud, ce dernier parlé près de Gomen, au village de Tégon. Ce dialecte sud n’a pas conservé les consonnes finales encore attestées dans les autres dialectes yuanga. En revanche, il a préservé une série complète de consonnes apico-dentales (t, th, nd, n, hn) confondues partout ailleurs, dans les langues du nord, avec les consonnes apico-alvéolaires. Dans ce dialecte sud, les consonnes occlusives orales (p, t, tr, c, k) sont voisées à l’intervocalique. Elles sont devenues spirantes sonores dans le dialecte nord (elles étaient encore notées comme des occlusives sourdes dans le catéchisme paru en 1893). Le dialecte nord se subdivise lui-même en un dialecte de Bondé et un dialecte des Paimboas.

Aire géographique : Aire coutumière Hoot ma Waap.

Les tribus de langue yuanga sont établies autour des agglomérations de Gomen et de Ouegoa, ainsi que dans la région des Paimboas. Elles font partie des communes de Kaala-Gomen et de Ouegoa.

Nombre de locuteurs

3 000 dont 1274 hors de la zone traditionnelle d’implantation. Autres estimations : Leenhardt (1946) 700 ; Rivierre (1982) 1 685 ; Recensement de 1996 (>14 ans) 1 992.

Publications littéraires ou religieuses, écriture

- Catéchisme du Vicariat Apostolique de la Nouvelle-Calédonie, publié par Mgr Hilarion-Alphonse Fraysse, Evêque titulaire d’Abila, Vicaire Apostolique de la Nouvelle-Calédonie. Traduit en Youanga. Saint-Louis, Imprimerie catholique, 1893. 96p. ("œuvre conjointe des missionnaires Benoît Chalandon, 1851-1935, à Bondé de 1887 à 1896, et J.V. Vincent, 1839-1918, à Bondé de 1879 à 1883" [O’Reilly, 1955, p. 150].

Il n’existe pas de tradition d’écriture. Des propositions d’écriture ont été élaborées par B. Michailovsky en 1982 (cf. 6).Deux poésies en langue yuanga ont été publiées dans Aux vents des Iles (Walepane 1993), pp. 24-25 et p. 221.

Analyses et documents linguistiques

Nombre de spécialistes se sont succédé pour enquêter sur le yuanga, recueillir du vocabulaire et étudier la phonologie de cette langue. Curieu-sement, aucun d’entre eux n’a publié ses données, de sorte qu’on ne dispose actuellement que d’un seul petit lexique, dû à l’ethnologue D. Bretteville (1995), élaboré pour l’essentiel à partir des matériaux d’Haudricourt.

Enquêtes lexicologiques et documents (par ordre chronologique) :  - DUBOIS Marie-Joseph, Vocabulaire de la langue de Bondé [collecté à Bondé en 1941, ronéoté, 382 p.]. - GUILLAUMIN André, 1941, Contribution à la flore de la Nouvelle-Calédonie. 73 et 74. Plantes récoltées par M. et Mme Leenhardt en 1938-39, Bulletin du Museum 13/2, Paris, pp. 126-129. - LEENHARDT Maurice, 1946, LDAM, "Nua" (n°24) et "dialecte Bondé" (n°25). - GRACE, George, liste de 200 mots (ms) [enquête réalisée en 1955 à Gomen]. - HAUDRICOURT A.-G., Lexique yuanga, 51p. [révision et enrichissement des listes de Leenhardt, enquêtes de 1966 à Gomen et à Tégon]. CORNE Chris, Projet de dictionnaire de la langue zwanga (ywanga), 164 p. [dictionnaire manuscrit, résultat de l’enquête réalisée à Bondé par C. Corne en 1971]. - MICHAILOVSKY B., 1982, Une écriture pour le Yuaanga de Bondé, Paris, CNRS (mimeograph.), 11 p.– 1983, Vocabulaire yuaanga [fichier alphabétique manuscrit, enquête réalisée en 1982]. - BRETTEVILLE, Dominique, 1995 , 700 mots en yuanga, Centre de Documentation Pédagogique, Nouméa. [Le même auteur, ethnologue, a collecté des textes en yuanga lors de ses enquêtes, inclus dans sa thèse soutenue en 2002].

Etude phonologique - SCHOOLING S.J., 1985, The Phonology of Yuanga, a Language of New Caledonia, Master of Arts in Linguistics, University of Texas at Arlington, 126 p. [publié sous le titre "The phonology of yuanga : a language of New Caledonia", dans : Papers in Austronesian Linguistics N°2, Pacific Linguistics, Series A-82, pp. 97-146, Canberra, 1992.

Type de langue: 
Nouvelle-Calédonie